On ne le dira jamais assez, avoir une assurance, quel que soit le type est toujours salutaire en cas de problèmes. Pour mettre un tant soit peu ses proches à l’abri du besoin, pensez à souscrire à un contrat de prévoyance décès.

Pour aider dans le choix, certaines compagnies d’assurances proposent plusieurs formules adaptées aux besoins de chaque client. Qu’est-ce que l’assurance décès et quels sont les types de contrats proposés par les assureurs ? Quelles sont les formules et les garanties complémentaires qui peuvent être souscrites ?

Assurance en cas de décès : Qu’est-ce que c’est ?

Le contrat d’assurance décès est une forme d’assurance vie qui permet de mettre à l’abri du besoin ses proches après les obsèques. Il consiste à verser une somme donnée, une rente à une tierce personne désignée au préalable par l’assuré.

Il est possible de souscrire à ce contrat de manière individuelle ou collective par le biais d’une structure, d’une association. Il est généralement souscrit à l’occasion d’un emprunt et existe en plusieurs formules permettant ainsi aux bénéficiaires de répondre à leurs besoins financiers en cas de décès.

Ce type de contrat peut être souscrit temporairement, c’est-à-dire pour une durée limitée (assurance temporaire) ou pour une durée indéterminée. On parle dans ce cas, d’assurance vie entière. Si vous désirez souscrire à un contrat d’assurance afin de préserver vos proches, la structure maif.fr est l’option idéale. Elle saura accompagner et protéger votre famille en la mettant à l’abri du besoin et pour ce qui concerne les frais afférents à vos obsèques ou à leur avenir, etc.

Les différents types de contrats en cas de décès

Il existe deux types de contrats d’assurance en cas de trépas. Le premier est temporaire et momentané et prend fin à une date précise. Il est important de préciser que, même si l’assuré est vivant au terme du contrat, il prendra quand même fin. Le second consiste à verser un capital ou une somme conséquente aux bénéficiaires désignées en cas de décès de l’assuré, ceci quel que soit la date.

L’assurance temporaire décès

Elle permet le versement d’une rente ou d’une somme donnée en cas de décès de la personne assurée pendant la durée du contrat. Lorsque cette dernière est toujours en vie pendant la période déterminée, le contrat d’assurance est résilié. Dans ce cas précis, le signataire ne récupère pas les cotisations, mais elles sont plutôt versées aux bénéficiaires.

En effet, ce type de contrat permet de rembourser un prêt souscrit par le biais d’une institution financière et met généralement en relation le particulier et l’assureur. L’assurance temporaire permettra de rembourser le prêt contracté par l’assuré de son vivant lorsque ce dernier décèdera.

Par ailleurs, elle permet également de financer l’éducation des enfants et de répondre à un besoin limité dans le temps. Il revient à l’assuré de déterminer la période que couvrira son assurance. Cela peut être cinq, dix, vingt ans, etc. S’il décède pendant ce temps, il sera versé à son enfant une rente du montant qu’il aura choisi à l’avance, jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge requis dans le contrat.

L’assurance vie entière

La durée de cette assurance décès est indéterminée et est différente de l’assurance décès temporaire. Par conséquent, quelle que soit la date du décès de l’assuré, cela entraînera le versement d’un capital ou de rentes aux bénéficiaires visés.

Par exemple, l’assurance vise à assurer l’avenir des proches en compensant la baisse des revenus. De plus, en répondant aux droits demandés pour l’héritage, il est possible d’organiser la transmission du patrimoine.

Ce type d’assurance décès peut également être souscrit pour fournir un revenu aux enfants dans le besoin ou pour financer les funérailles du défunt.

Les garanties complémentaires que couvre le contrat de prévoyance

L’assuré a la possibilité de compléter son contrat d’assurance par d’autres garanties qui ne sont pas forcément liées à la durée de vies. Ces garanties couvrent généralement des risques spécifiques tels que :

Incapacité de travail

Lorsque vous bénéficiez d’un arrêt de travail et que celui-ci a été prolongé, vous bénéficierez d’une indemnité journalière. Pendant cette période, l’assuré peut être exonéré du paiement des cotisations liées au contrat.

Invalidité

Lorsqu’une quelconque forme d’invalidité est définie dans votre contrat d’assurance, l’assureur se doit de vous verser des prestations sous forme de capitale. Ainsi, en cas d’invalidité, l’assuré dispensé du paiement des frais liés au contrat d’assurance, tout en bénéficiant du maintien de la garantie.

Décès accidentel et perte d’emploi

Lorsqu’un décès accidentel survient, en particulier suite à un accident de circulation, le capital versé au bénéficiaire peut être doublé ou triplé. Par contre, pour ce qui concerne une perte d’emploi, la garantie est généralement fournie dans le contrat d’assurance lié au prêt et stipule que la durée du prêt doit être reportée ou que la totalité ou une partie du remboursement mensuel doit être assumé dans la période spécifiée dans le contrat.

Il est important de souscrire à un contrat de prévoyance décès pour permettre à ses proches de faire face aux dépenses financières de ses obsèques. Souscrire à un contrat d’assurance permettra également de mettre la famille à l’abri du besoin lorsque vous ne serez plus là.