En quoi consiste la prévoyance décès ?

La prévoyance décès est un contrat disponible dans différentes compagnies d’assurance. Selon ses besoins, on peut comparer différentes formules de prévoyance décès en se renseignant sur les tarifs de MGEN, AXA, AG2R, Allianz, April ou Aviva. Découvrons de quoi consiste ce contrat d’assurance.

Différentes formules de prévoyance décès

Les contrats d’assurance décès permettent d’anticiper, protéger les proches afin de faire face aux aléas de la vie. Les compagnies d’assurance proposent à ses clients différentes formules de prévoyance décès. Le produit d’assurance temporaire décès garantit aux bénéficiaires un capital qu’ils pourront utiliser pour faire face aux problèmes financiers survenus à la disparition de l’assuré. Si vous désirez recevoir des devis de prévoyance décès, il suffit de renseigner les éléments ici.

Avec l’assurance décès vie entière, les bénéficiaires perçoivent une aide financière et une assistance au moment du décès. Avec le contrat d’assurance décès capital famille, les proches couverts par l’assurance profitent d’une garantie durable pour subvenir à leur avenir lorsque le souscripteur venait à disparaître. L’élément essentiel de la prévoyance est la clause bénéficiaire.

Différents types de versements d’une prévoyance décès

Selon les clauses du contrat, le décès de l’assuré peut prévoir un versement d’un capital et/ou une rente aux bénéficiaires lors de la mort de l’assuré. La prévoyance peut également inclure des prestations complémentaires. Le capital est évalué en fonction du salaire réel et de la situation familiale de l’assuré. La rente versée au conjoint peut être une rente viagère ou temporaire.

La rente éducation est une somme versée aux enfants à charge alors que la prise en charge des frais d’obsèques possède un plafond défini dans le contrat. Ainsi l’assuré peut désigner les bénéficiaires du contrat de prévoyance décès, à défaut de choix de bénéficiaires, la compagnie les désigne par ordre de priorité : conjoint, concubin ou partenaires de PACS, enfants, parents, autres héritiers.

Types de contrats de prévoyance en cas de décès

Le conjoint, les enfants ou les ascendants d’un salarié décédé bénéficient d’un capital décès versé par la sécurité sociale. Le montant du capital décès versé par la caisse d’assurance-maladie correspond aux 3 derniers mois de salaire brut avec une limite d’un plancher de 375,48 euros et un plafond de 9387 €. Cette somme est exonérée d’impôt sur le revenu et de droit de succession.

La famille du salarié décédé perçoit souvent un capital décès de l’employeur en même temps que le versement de la sécurité sociale. Selon la convention collective, les entreprises doivent absolument mettre en place un système de prévoyance en cas de décès de leurs employés.